Gilbert Odi, Curé du secteur pastoral

Je vous salue tous très chaleureusement chers lecteurs des Trois Clochers. Suite à la demande de l’équipe de rédaction de ce bulle-tin, je me plie à ce difficile exercice de parler de soi.
Je suis GILBERT ODI de nationalité Camerounaise né le 31 juillet 1977 à Ngaoundéré ville du Nord Cameroun où mes parents ont séjourné, bien qu’ils étaient du Centre, à cause de leurs activités professionnelles. Mon père était cuisinier et ma mère ménagère ; je suis le troisième enfant d’une famille chrétienne de huit enfants dont trois garçons et cinq filles.
C’est dans cette ambiance familiale chré-tienne que j’ai grandi et ressenti l’appel, la vocation à servir Dieu et l’humanité. A l’âge de douze ans, je suis entré au Petit Séminaire Notre Dame des Apôtres de Ngaoundéré. Une fois le secondaire terminé, j’ai continué au Grand Séminaire St Augustin de Maroua. Et en achevant le cycle de philosophie, j’ai marqué un temps de réflexion et d’étude en m’inscrivant à l’Université catholique d’Afrique Centrale. Dans cette institution, j’ai connu et intégré la Congrégation des Missionnaires des Sacrés-Coeurs de Jésus et de Marie. A travers notre Congrégation j’ai reçu une double grâce : celle de me former en théologie au Rwanda, en Espa-gne et en République Dominicaine et celle d’être admis à recevoir le Sacrement de l’Ordre le 31 décembre 2010.
Comme prêtre j’ai assumé plusieurs charges : formateur et économe du prénoviciat, formateur et économe du philosophât, aumônier des soeurs Trinitaires, vicaire en la paroisse Notre Dame de la Paix du Lac et d’Okoa Maria.
Je suis Bachelier en théologie, licencié (canonique et civile) en philosophie et maître en philosophie option éducation.
Depuis quelques mois comme vous le savez, j’ai été admis dans le Diocèse de Montauban suite aux accords de nos Supérieurs et de l’Evêque en qualité d’Administrateur du Secteur paroissial de St Nauphary-le Fau-Charros.
Je profite de l’opportunité qui m’est offerte pour manifester ma profonde gratitude à l’égard de notre Evêque, Mgr Bernard Ginoux, au Vicaire Général Laurent Bonhomme et à tout le presbytérium. De même, je remercie toute la communauté chrétienne du secteur paroissial de St Nauphary-le Fau-Charros pour leur accueil, les familles Magne et Pinatel et toutes les autres familles. Nous ne saurons oublier les élus municipaux de Montauban et de St Nauphary.
Dans la joie et l’action de grâce, chers lecteurs, je vous quitte en demandant à Dieu de vous bénir. Qu’il nous aide tous et chacun à oeuvrer pour l’instauration de son Royaume pour sa plus grande Gloire et pour notre Salut.

Père Gilbert ODI